Quelques Pou
remarquables...

Le plus ancien Pou du registre CNRA est ce HN-293, un monoplace d'amateur dérivé du HN280 du colonel-maquisard Eon de 1945. «Ailes repliables, silencieux

Cliquez pour agrandir

amovible en vol, maniabilité extraordinaire. Une réussite». Immatriculé depuis 1956, il est motorisé par un VW.

Cliquez pour agrandir

Le HM-360 n°1, ici saisi à Gap avec Pierre Bordas aux commandes. Construit par L.F. Gancel, décollé pour la première fois par Henri Mignet, ce monoplace va fêter ses quarante ans de vol les 12 et 13 juin prochains au rassemblement annuel des Pou-du-Ciel de Dunes (Tarn et Garonne).
Ailes repliables, moteur Continental A-65 de 65 ch

Cliquez pour agrandir

Cité dans le Sport de l'Air parmi « quelques amateurs particulièrement remarquables», Georges Briffaud a présenté en 1983 le GB-10 « Pou-Push », un petit monoplace 3axes à ailes différentielles de construction bois et toile. Piloté par Michel Briffaud, le fils du concepteur, le Pou-Push a démontré de très bonnes qualités de vol. Son moteur Hirth de 38 ch a ensuite été remplacé «pour une meilleure fiabilité» par un 4temps Daf modifié qui s'est révélé très sensible au givrage. Une maquette 1/4 radiocommandée du GB-10 a ensuite été produite, portant des ailerons sur l'aile arrière, tandis que le tangage était assuré par l'aile avant et le lacet par gouvernails. Ce nouveau prototype a été expérimenté en vol par Christian Lemonnier en 1992. 

Cliquez pour agrandir

Dernière évolution du Pou, le Cordouan a été conçu à partir des études de voilure libre du «patron». Pour Georges Briffaud, le Courdouan réuni «tout ce qu'il fallait faire sur le Pou», en particulier le flettner d'aile avant.

Cliquez pour agrandir

L'aile avant n'est plus reliée de façon rigide au manche, mais pilotée par l'intermédiaire d'un compensateur, et des ailerons ont été placés sur l'aile arrière. Les rafales verticales sont absorbées, les ailerons permettent un taux de roulis des plus rapides, et l'appareil croise à 160 km/h avec 80 ch. Repliable et simple à piloter, cette dernière production de Mignet Aviation profite d'une construction composite moderne. Une quinzaine de Cordouan a déjà été produite.
Gabriel Gavard
Illustrations «Sport de l'Air»,
constructeurs et auteur

 

< RETOUR