DE L'HM-8 AU POU DU CIEL

Un chic petit zinc. Élégant, fin, gracieux au possible. À ce titre, je le regrette du fond du coeur. Mais pauvre HM-8! Compagnon de mes rêveries! Combien je serais ingrat, en t'éliminant, si, comme tous les avions, tu n'étais pas taré! ». Avant d'être ainsi exécuté, l'HM-8 construit sur les décombres précédents des projets (dont un hélicoptère qui s'était « mis en boule ») avait d'abord pleinement satisfait Henri Mignet.
Présenté dans «Les Ailes» de juin, juillet et août 1928, « sur 9 mètres de colonnes, sans compter les images, donnant le détail de la construction et les cotes essentielles », le monoplace avait provoqué une première fièvre de constructions. Responsable d'une « mobilisation unique en son genre », Mignet reçut 7 kg de courrier! 200 chantiers furent lancés. Le premier HM-8 d'amateur, celui de Jean Joubert, prit l'air le 21 mai 1929. Mais auparavant, «un coup de vent par le travers en perte de vitesse» avait retourné l'appareil d'Henri Mignet. «Il y eut du bois cassé. La carrière de l'HM-8 était finie pour moi et la formule de l'avion classique abandonnée définitivement. Je comprenais enfin que mes réflexes ne s'adapteraient pas aux organes de contrôle des avions et que mes observations du vol des buses pouvaient m'engager dans une voie meilleure. » Ainsi débutait l'étude du Pou-du-Ciel, un « parasite tenace » qui devait définitivement régler le sort de son grand frère.

Le Pou-du-Ciel, septembre 1934

Envergure 6 mètres. Moteur Aubier-Dunne 540 de série; 20 ch à 4000 tours. Hélice d = 1,60 m, 1600 tours au point fixe. Performances contrôlées actuelles décollage vent nul en 100 mètres. Passe plus de 12 mètres à 250 m du point de départ arrêté. Vitesse croisière régime lent : 80 km/h à 1350 tours hélice. Consommation 7 litres essence + huile à l'heure. Capacité de vol : 3 heures. Régime rapide 100 kmIh à 1500 tours hélice, carburateur demi-ouvert. Montée au plein complet et en ordre de voyage, hélice à 1500 tours : 1000 m en 19 minutes; 1700 m en 38 minutes. Atterrissage 30 km/h. Exercice : 30 heures de vol en 70 promenades Soissons-Reims, Soissons-Meaux et retour, etc.
D'après « Le Sport de l'Air»

LE POU-DU-CIEL DANS LA FRANCE DE L'AVANT-GUERRE

QUELQUES POU REMARQUABLES